Rechercher :

Forums > Règles du jeu > Pour bien débuter

Dyrio
webmaster
45 posts
message posté le 26/03/2021 à 18h02 - édité le 01/04/2021 à 22h07
Lorsqu'on débute sur Saint-Seiya-DeckBuilding, il arrive que l'on passe à côté de certains points de règles, ou que l'on interprête mal certaines mécaniques de jeu. Voici donc quelques rappels pour bien débuter.

- Les cartes sont jouées une par une, jamais simultanément.
- Lorsqu'on joue une carte, on commence toujours par la "mettre en jeu" en l'engageant face à un emplacement du terrain (pour les Personnages) ou en l'équipant (pour une Armure).
- Un effet de Mise en jeu (pour une carte qui en dispose) est facultatif, mais si le joueur décide de l'utiliser, il doit être résolu à ce moment là. Il ne peut pas être activé plus tard dans le tour.
- Les effets "actifs" (Blesser, Défausser, Geler, Détruire) sont également optionnels, les cartes en disposant pouvant bien sûr être utilisées simplement pour leurs valeurs en Force, Cosmos ou Soin.
- L'étape de mise en jeu d'une carte sans effet Mise en jeu n'a généralement pas d'impact, dans la mesure où les effets actifs et le soin sont résolus immédiatement, et que la carte est déplacée en conséquence. On peut donc la plupart du temps jouer les effets actifs des Personnages depuis la main.
- Pour une Armure, cela oblige toutefois à défausser l'Armure déjà équipée.
- Les effets "passifs" (Vaincu, Arrivée, Sortie, Marqué) sont obligatoires, sauf mention contraire dans le texte (ex: Spartan - "Chaque joueur peut [...]").
- Les effets passifs sont également résolus immédiatement, avant la poursuite des évènements en cours. Par exemple, lors d'un évènement de complétion du terrain, un effet d'Arrivée sera résolu au moment où la carte est mise sur le terrain, avant que la carte suivante de la réserve ne soit révélée (en supposant qu'il y ait plusieurs emplacements à remplir).

- Il est possible d'engager successivement des cartes face à des emplacements différents.
- Il n'est pas possible de forcer l'échec d'une acquisition (et ainsi défausser les cartes engagées). Tant que l'acquisition n'a pas aboutie, les cartes engagées restent face à la carte du terrain.
- Les cartes sont engagées face à une carte et non face à un emplacement. Elles "suivent" donc la carte si celle-ci change d'emplacement sur le terrain (par exemple avec l'effet de Jamian du Corbeau).
- En revanche, si une carte sort du terrain, les cartes engagées face à elle restent en place, mais deviennent "inactives" (dans le cas où une autre carte viendrait remplacer la précédente sur le terrain). Les cartes engagées sont placées dans la défausse à la fin du tour.
- Lorsqu'une acquisition arrive à son terme, les cartes engagées face à la carte acquise sont immédiatement défaussées et peuvent donc potentiellement intervenir dans une autre acquisition (par leur présence dans la défausse, le renouvellement de la pioche, etc).

- Il n'est pas possible de blesser, défausser, geler ou détruire une carte sans passer par un effet de carte, que celui-ci soit direct (c.à.d indiqué sur la carte) ou indirect (conséquence d'un effet d'une autre carte).
- Les effets actifs ne peuvent pas être déclenchés par un effet indirect. Par exemple, on ne déclenche pas l'effet Blesser d'une carte en la blessant via l'effet d'une autre carte. L'action de blesser (indiquée par le verbe à l'indicatif) est différente du fait d'être blessé.

- La notion de "combat" sous-entend une acquisition par la force Force. Cette subtilité a son importance, notamment pour la mécanique de pioche de Hyoga du Cygne.
- D'autres cartes peuvent être affectées par cette nuance en entre "combattre" et "affronter". Par exemple, Ushio à la Cloth marine ne gagnera pas +1Force aux côtés d'un Shun d'Andromède Commun qui aurait utilisé sont effet de Mise en jeu (impliquant l'utilisation de son Cosmos).
- De la même manière, Athéna peut permettre d'acquérir Serpent des Mers avec moins de 3 cartes, d'acquérir Dauphin sans défausser une carte, etc...

[ A COMPLETER ]

Répondre